Inventons LA MUSE de demain

Ce que l’on a appris à la Coworking Europe Conference à Milan en novembre dernier, est qu’un partenariat avec le propriétaire des lieux est la meilleure des pistes pour la durabilité des espaces de coworking. C’est un tel partenariat que Muse Genève est entrain de développer pour 2016. Cette démarche implique la communauté des coworkers, un ou plusieurs Musekeeper(s) en charge de certaines tâches d’intendance incompressibles, le réseau rezonance, la fondation, le bailleur, et tous les fournisseurs. Voici partagées les réflexions d’un coworker à ce propos :

“Participer aux activités de la MUSE représente pour moi un cas école motivant et très utile. J’imagine le monde de demain, qui commence…maintenant, comme une création, une invention qui tiendra compte de nouveaux paramètres. Par exemple que chacun soit globalement compétent et responsable de participer au bon fonctionnement de l’ensemble, Le système hiérarchique est révolu, Le rapport salarié – employeur à remettre en cause, Et les mots nouveaux, comme « holacratie »  peuvent permettre de nouveaux comportements. Tout est à inventer et « les jeunes », les nouvelles générations ont la possibilité de remettre en cause fondamentalement les « acquis » et exigences des « anciens » qui prennent pour acquises les règles du système qu’ils ont inventé……dette publique, par exemple, relations économiques et sociales,  « ponte » permanente de nouvelles lois et règlements,….. Inventons LA MUSE de demain, dès aujourd’hui, Réussir, c’était « faire,  être et paraître mieux que les autres ». Réussir va devenir : je réussis car tous réussissent à vivre leur « place » dans cette nouvelle organisation de société, économique, sociale, spirituelle »…. Je sais, je rêve, Et regardons comment inventer la MUSE qui répondra aux besoins et attentes du propriétaire et des occupants. 

Amicalement
Gilbert, coworker à la Muse